Ville de Sallanches

La ville au Pays du Mont-Blanc
Vous êtes ici  > Accueil  > Cadre de vie et Environnement  > Cadre de vie

Cadre de vie et Environnement

  • Partager cette page par courrier électronique

Cadre de vie

Retrouvez dans cette rubrique des informations liées à la qualité de notre environnement, de l'air et quelques règles en matière de nuisances sonores.


La qualité de l'air


La Vallée de l’Arve se trouve être des plus vulnérables à la dégradation de la qualité de l'air. D’une part, la concentration des activités humaines (habitat, industrie, transport) en fond de vallée renforce l’exposition des populations aux polluants, et d’autre part le relief limite la dispersion des substances nocives.

Cliquez ici pour retrouver la qualité de l'air du jour (info Air Rhône Alpes)

 Des recommandations sanitaires et comportementales sont préconisées en cas d'épisodes de pollution : 

Le Plan de Protection de L'Atmosphère (PPA)  

 

« Le Plan de Protection de l'Atmosphère de la Vallée de l'Arve doit permettre d'améliorer la qualité de l'air dans notre région pour le bien et la santé de tous » (Extrait de la préface du dossier PPA)

 Le rapport de la commission d'enquête publique ne laisse plus de doute : « La situation est maintenant suffisamment établie pour justifier l'urgence de décisions qui sont à prendre. [...] L'amélioration de la qualité de l'air s'affirme progressivement comme un enjeu sanitaire prioritaire".

Afin de répondre à cette problématique, les pouvoirs publics ont adopté de nombreux plans et programmes [...]. Le Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA), codifié dans le Code de l'environnement, constitue un outil local important de la lutte contre la pollution atmosphérique.

Les actions présentées par le PPA n'ont qu'un unique but : celui de ramener la concentration des polluants réglementés à des valeurs en dessous des normes fixées.

 Qu'est-ce que le PPA ?

« Le PPA est un plan d'action, qui doit être arrêté par le préfet, et qui a pour unique objectif de réduire les émissions de polluants atmosphériques et de maintenir ou ramener dans la zone du PPA concerné les concentrations en polluants à des niveaux inférieurs aux normes fixées à l'article R. 221-1 du code de l'environnement. Il doit fixer des objectifs de réduction, réaliser un inventaire d'émission des sources de polluants, prévoir en conséquence des mesures qui peuvent être contraignantes et pérennes pour les sources fixes (installations de combustion, usines d'incinération, stations services, chaudières domestiques, etc.) et mobiles, et définir des procédures d'information et de recommandation ainsi que des mesures d'urgence à mettre en œuvre lors des pics de pollution.

[...] Outre l'aspect purement réglementaire, le plan de protection de l'atmosphère est établi pour répondre à une problématique sanitaire de qualité de l'air, majoritairement régie par la présence des polluants réglementés : NO2, PM, BaP, SO2, CO, O3, métaux et benzène. En effet, une qualité de l'air dégradée est associée à la surreprésentation de diverses pathologies : irritations rhino-pharyngées et oculaires, toux, dégradation de la fonction ventilatoire, hypersécrétion bronchique, augmentation de la résistance pulmonaire, déclenchement de crises d'asthme, effets sur le système cardiovasculaire, augmentation du nombre de cancers... »

 Pourquoi la pollution est si importante dans la Vallée de l'Arve ?

Le périmètre du Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA) de la Vallée de l'Arve concerne aujourd'hui 41 communes et une population de près de 155 000 personnes.
« Ce périmètre constitue un milieu particulièrement sensible à la pollution atmosphérique en raison, d'une part, de la topographie (induisant une concentration dans un espace réduit de toutes les activités humaines et des émissions qui en résultent) et d'autre part, de la météorologie qui peut limiter la dispersion atmosphérique, notamment en hiver en favorisant l'accumulation des polluants dans les basses couches de l'atmosphère. »

 

 Quelle sont les populations les plus sensibles ?
« Certaines catégories de population sont plus fragiles aux atteintes de la pollution atmosphérique. Les sujets dits "sensibles" se retrouvent parmi les personnes âgées et les enfants en bas âge. »

 

 

 

Ce qui change concrètement dans notre quotidien :

  • Interdiction de l'écobuage, du brûlage forestier et des déchets verts
    Il est internet d'allumer des feux dans les forêts, plantations, boisements  et d'incinérer les végétaux sur pied, herbes et broussailles. Il est recommander de valoriser ces déchets verts par l'épandage agricole, le compostage individuel ou en déchetterie.   Cette interdiction s'applique toute l'année et en toute circonstance.
  • Réduction des émissions des installations de combustion
    Les installations de combustion individuelles qui utilisent la biomasse doivent respecter une valeur limite d'émission de poussières de 125mg/Nm3. Cette conformité s'applique aux moyens de chauffage individuels mis en service trois mois après la signature de l'arrêté (10 mai 2012) et lors des transactions immobilières. En effet, lors d'une transaction immobilière, le vendeur doit justifier de la conformité de son installation ou procéder aux travaux de mise en conformité.
  •  Interdiction des feux d'artifice en cas d'épisode de pollution
    Il est interdit de procéder à des tirs de feux d'artifice en cas de pointe pollution.
  • Interdiction d'utilisation en appoint d'appareilsde chauffage bois peu performants
    En cas de pic de pollution, l'utilisation d'installations de combustion individuelles utilisant de la biomasse, fonctionnant en chauffage d'appoint ou à des fins d'agrément, qui ne respectent pas une valeur limite à l'émission en poussières totales de 125 mg/Nm3, est interdite.

Le Fonds Air Bois

Dans le cadre du Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA) de la Vallée de l'Arve, vous pouvez bénéficier de l'aide financière du Fonds Air Bois.

Une aide de 2 000 euros peut vous être apportée pour le remplacement d'un foyer ouvert ou d'un foyer fermé antérieur à 2002 (insert, poêle, cuisinière, chaudière), par un appareil performant.

Le fond vise à aider financièrement les particuliers pour changer des cheminées ou appareils de chauffage anciens les plus polluants pour la qualité de l'air, par des appareils récents et performants. L’aide forfaitaire est d’un montant de 2 000 euros* ( Enveloppe forfaitaire sous réserve que l'aide ne dépasse pas 50% du montant des travaux et de l'installation TTC.)

Versée directement aux particuliers, elle est cumulable avec d’autres aides : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, programme « Habiter mieux » de l’ANAH…

Il s’agit ainsi de continuer à utiliser le bois de chauffage, tout en préservant la qualité de l’air et en réalisant des économies d’énergie !

Marche à suivre

  1. Contactez des chauffagistes qualifiés QUALIBOIS ou équivalent pour établir un ou plusieurs devis répondant aux conditions nécessaires.
  2. Avant le début des travaux, envoyez le dossier de demande d'aide au SM3A (adresse ci-dessous).  >> TELECHARGER LE DOSSIER ICI <<  Si le dossier est incomplet, vous serez invité à fournir les pièces manquantes. Après vérification de la recevabilité du dossier et étude des pièces par le service instructeur du SM3A vous recevrez par courrier un avis favorable ou défavorable.
  3. Commandez les travaux, une fois l'avis favorable obtenu.
  4. Transmettez la fiche : DEMANDE DE VERSEMENT DE LA SUBVENTION au SM3A, avec les pièces nécessaires (facture certifiée acquittée, relevé d'identité bancaire (RIB) du bénéficiaire). Une notification vous sera adressée par courrier et vous recevrez le virement sur votre compte.

Pour plus de renseignements :

Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et ses Abords (SM3A) - Fonds Air-bois
300, chemin des Prés Moulins - 74800 Saint-Pierre en Faucigny


Collecte des ordures ménagères

La collecte des ordures ménagères est gérée par la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc (CCPMB). A Sallanches, il n’y a pas de collecte en porte-à-porte. Les usagers sont invités à trier, puis à déposer leurs ordures ménagères dans les 70 points d’apports volontaires ou conteneurs semi-enterrés mis à leur disposition.

Consultez le plan des points d'apports volontaires [Mise à jour : août 2018]


Déchèteries

4 déchèteries intercommunales sont accessibles aux Sallanchards : à Megève, Passy, Sallanches et Saint-Gervais. Elles sont gérées par la Communauté de Communes du Pays du Mont-Blanc (CCPMB). Pour y accéder, particuliers comme professionnels, une inscription préalable est obligatoire : formulaire disponible sur le site de la CCPMB www.ccpmb.fr ou dans les mairies du territoire.

A Sallanches, la déchèterie est située à l’entrée de la ville, route de Blancheville.

  • Horaires d’été : d’avril à octobre
    Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h30 à 18h. Le dimanche de 9h à 12h.
  • Horaires d’hiver : de novembre à mars
    Du lundi au samedi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Le dimanche de 10h à 12h.
  • Toute l’année, fermée les jours fériés.

Tél. : 04 50 58 53 23


La propreté urbaine

La propreté de la voirie urbaine et du domaine piétonnier constitue une activité de base du service Propreté Urbaine qui organise des interventions régulières avec les balayeuses pour effectuer les opérations de balayage, de lavage, de vidage des corbeilles, de ramassage des feuilles et de désherbage mécanique, ainsi que les enlèvements divers sur la voirie (dépôts sauvages, déversements, cadavres d'animaux, ...). Les balayeuses sont renforcées par des balayeurs piétons, répartis sur le centre-ville et les zones touristiques.

Cette politique volontariste se traduit durant les périodes de forte affluence touristique par la mise en œuvre de plusieurs dispositions qui concourent à l'adaptation du niveau de propreté selon l'afflux de touristes : exécution d'heures supplémentaires d'entretien pour plusieurs agents durant les week-end et jours fériés. En juillet et août, accueil de deux saisonniers supplémentaires affectés à la propreté de la base de loisirs des Ilettes.

Mobilier urbain

  1. 180 corbeilles en ville + 55 aux Ilettes et 8 à la cascade de l'Arpennaz

  2. 16 poubelles propreté canine avec distributeur et 46 distributeurs de sacs.

Consultez le plan des corbeilles et poubelles canines


Les nuisances sonores

L'émission de bruit est inhérente à l'activité humaine. Toutefois, certains bruits provoqués par l'activité humaine peuvent être constitutifs de nuisances sonores. La loi civile et quelquefois la loi pénale permettent de mettre un terme ou de réduire des bruits persistants.

Néanmoins, il existe des bruits incontournables tels que les pleurs d'enfants, ouverture et fermeture de portes, déchargement de colis lors d'une livraison, etc. Mesurez bien le caractère gênant et persistant des bruits. N'engagez une action qu'à bon escient, vous pourriez être condamné à des dommages intérêts en cas de procédure abusive.

Troubles de voisinage
"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" (extrait de l'article 4 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789). Le respect d'autrui commence par le respect de ses voisins.

Si la vie en société impose le voisinage, chacun doit jouir de son logement en toute tranquillité. Si vous rencontrez des problèmes avec un de vos voisins, essayez toujours de les régler à l'amiable.

Vous êtes gêné par des bruits persistants (cris, aboiements de chiens, chutes d'objets, etc.) provoqués par un voisin. En cas d'échec d'un règlement à l'amiable, faites établir un constat par la Police municipale.

Consultez le règlement relatif à la lutte contre le bruit.

Carte interactive

Découvrez le territoire de Sallanches, ses nombreux équipements publics, les travaux en temps réel...

Voir la carte

Mairie

30, quai de l'hôtel de ville – BP 117
74706 SALLANCHES CEDEX
Tél. : 04 50 91 27 27
Fax : 04 50 91 27 28

Horaires d'ouverture au public

Lundi permanence état civil de 13 h 30 à 17 h 30
Mardi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30
Le Samedi de 9 h à 12 h